Guide

Référence

Nos agences

Cedric V. immo
208 Grand Rue
59138 Pont sur Sambre
03 27 64 05 06

--------------

Cedric V. Immo
31 place Leclerc
59440 Avesnes sur Helpe

03 27 65 13 90

--------------

Cedric V. Immo
Galerie marchande Carrefour
59610 Fourmies
03 27 60 01 00

--------------

Cedric V. Immo
14 rue Saint Maur 59570 Bavay
06 40 58 75 85
(pendant notre déménagement vers la place de Gaulle à Bavay)



Financement :

Crédit immobilier / Responsabilité du banquier (Cass. Mixte : 29.6.07 / 2 arrêts)

Crédit immobilier / Responsabilité du banquier (Cass. Mixte : 29.6.07 / 2 arrêts)

La Cour de cassation a harmonisé, par une série d’arrêts rendus en 2005 et 2006, sa jurisprudence sur la responsabilité du banquier lors de l’octroi d’un crédit immobilier en faisant peser sur le prêteur un devoir de mise en garde à l’égard de l’emprunteur profane. Les deux arrêts rendus le 29 juin 2007 par la chambre mixte confirment la distinction entre emprunteur profane et averti et précisent le contenu du devoir de mise en garde à l’égard de l’emprunteur profane. La banque doit justifier avoir satisfait à cette obligation. La chambre mixte retient que le banquier doit rechercher s’il existe une proportion raisonnable entre les engagements et les capacités financières de l’emprunteur profane et le mettre en garde sur les risques d’endettement nés de l’octroi des prêts. A défaut, il commet une faute engageant sa responsabilité. L’obligation de mise en garde à l’égard de l’emprunteur profane se distingue de l’obligation de conseil. C’est une information ciblée, adaptée aux risques du contrat de prêt pour l’emprunteur concerné, sans pour autant qu’il soit porté atteinte au principe de non immixtion du banquier dans les affaires de son client.

 

Date : 2007-11-27
Sources : ANIL    

Retourner au sommaire


Création Cédric Vanuxeem