Guide

Référence

Nos agences

Cedric V. immo
208 Grand Rue
59138 Pont sur Sambre
03 27 64 05 06

--------------

Cedric V. Immo
31 place Leclerc
59440 Avesnes sur Helpe

03 27 65 13 90

--------------

Cedric V. Immo
Galerie marchande Carrefour
59610 Fourmies
03 27 60 01 00

--------------

Cedric V. Immo
14 rue Saint Maur 59570 Bavay
06 40 58 75 85
(pendant notre déménagement vers la place de Gaulle à Bavay)



Qualité de l'habitat :

Comment se chauffer sans gaspiller ?

Article publié par la FNAIM

Comment se chauffer sans gaspiller ?



38,2 milliards d'euros : tel est le montant de la facture énergétique payée par la France en 2005 ! Pour réduire sa facture de chauffage, un geste simple : utiliser les installations existantes avec modération. Et si l'on fait construire sa maison, autant choisir des équipements moins gourmands en énergie...


Installations existantes : économiser l'énergie


Premier moyen pour réduire sa consommation de chauffage : isoler son habitation.
La pose d'un double vitrage VIR (Vitrage à isolation renforcée) empêche la chaleur de s'échapper par les fenêtres. Autre point stratégique d'isolation : le toit. C'est par là que 50% de l'énergie de chauffage est susceptible de se perdre. Car l'air chaud, c'est une loi physique, finit toujours par monter ! Et puis bien sûr, il faut « calorifuger » les tuyaux situés dans la cave pour éviter les déperditions de chaleur (en clair, les entourer de gaines isolantes).
Une bonne isolation représente environ 20% d'économie d'énergie.

Second moyen pour ne pas gaspiller l'énergie tout en réduisant sa facture : utiliser les appareils chauffants avec modération. On estime qu'il suffit, en hiver, d'une température ambiante de 19°C la journée et de 17°C le soir dans une chambre (si les couvertures sont assez chaudes). Baisser son chauffage d'un degré, c'est environ 7% d'économie sur sa facture énergétique !

Dernier moyen : entretenir son équipement.
Dépoussiérer le convecteur électrique permet de le rendre plus performant. Le simple entretien annuel d'une chaudière permet d'économiser de 5 à 8% d'énergie.


Installer un nouveau mode de chauffage : choisir le moins énergivore


Si l'on dispose d'un chauffage central ou collectif, il n'est pas forcément simple de revoir toute l'installation de l'immeuble ! Installer un nouveau circuit de chauffage dans une habitation individuelle paraît plus immédiatement accessible... Encore faut-il faire un choix entre plusieurs voies.

Le chauffage électrique
Le chauffage électrique est le plus onéreux des systèmes. Mais on peut tenter de réduire sa facture et sa consommation d'énergie en optant pour le bon émetteur de chaleur :

Le convecteur électrique est l'émetteur le plus cher. Peu coûteux à l'achat et facile à installer, il s'avère être à l'usage particulièrement dispendieux.

Le panneau rayonnant, quant à lui, revient à l'usage légèrement moins cher qu'un convecteur. Il couvre et chauffe une surface plus large.

Le radiateur à accumulation est bon marché à l'usage (il stocke la chaleur pendant les heures creuses EDF et la restitue en journée). Désavantage: il est encombrant et peu esthétique.



Chauffage au fioul ou au gaz

Les chaudières récentes, « à condensation » ou « basse température »*, sont plus performantes que les générations précédentes. Elles chauffent plus vite et sont moins gourmandes en énergie. Elles consomment 25% d'énergie en moins environ qu'une chaudière datant des années 80. Le chauffage avec des énergies renouvelables
Équipements « écolo-compatibles », ils représentent le futur des moyens de chauffage, même s'ils représentent aujourd'hui un investissement initial très important :

Pompes à chaleur. Le chauffage par pompe à chaleur va chercher la chaleur dans l'air ou dans le sol à l'aide de capteurs. Il existe plusieurs types de pompes qui, selon la disposition des capteurs, nécessitent un investissement plus ou moins important. L'installation reste malgré tout assez lourde, il est préférable qu'elle ait été conçue avec les plans de la maison. Mais le résultat est là : c'est environ 60% d'économie d'énergie comparé à une installation électrique.

Solaire. L'énergie solaire, quant à elle, ne peut couvrir tous les besoins en chauffage : elle demande obligatoirement l'installation d'un circuit électrique ou au gaz complémentaire. Un système d'énergie solaire permet d'économiser, après plusieurs années d'amortissement du prix d'achat, de 50 à 70% sur une facture d'électricité.

Pour évaluer ses besoins et être conseillé : Espaces Info-Energie de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) n° Azur : 0810 060 050

* Plus d'informations sur le site de l'Ademe



Les aides financières


Isolation, modernisation du système de chauffage, choix d'une énergie renouvelable... Les travaux d'économie d'énergie peuvent faire l'objet d'une TVA réduite, d'un crédit d'impôt ou d'une subvention de l'Anah (Agence nationale de l'habitat). Par exemple, l'installation d'une chaudière basse température peut faire bénéficier le locataire ou le propriétaire d'une résidence principale d'un crédit d'impôt de 25% des dépenses TTC. Renseignements sur le site de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).

 

Date : 2008-06-10
Sources : FNAIM    

Retourner au sommaire


Création Cédric Vanuxeem